17/07/2019

ICAM, un projet étudiant au résultat gagnant-gagnant

Trioplast France a travaillé en collaboration avec des étudiants de l’École d’ingénieurs de l’Icam sur un projet environnemental. Lancé en septembre dernier, ce projet visait à améliorer les connaissances sur le recyclage des plastiques. Il a fourni de nouvelles informations à tous les participants et a donné d’excellents résultats.

L’industrie du recyclage des plastiques est actuellement confrontée à nombreux défis. Les contaminants mélangés au plastique sont difficiles à éliminer lors de la première phase de tri et constituent l’un des principaux obstacles à un recyclage efficace. Outre le fait de participer au progrès technologique, les étudiants souhaitent travailler en étroite collaboration avec un industriel, et c’est là que Trioplast est entré en scène.

Le projet consiste à employer diverses méthodes pour simplifier le processus de recyclage, afin d’améliorer le recyclage. Jérôme Klaeylé, Responsable recyclage et Thierry Garnier, Responsable développement industriel, chez Trioplast France, ont travaillé en étroite collaboration avec les étudiants tout au long du projet. Jérôme décrit le projet comme gagnant-gagnant pour toutes les parties concernées. « C’était très instructif. Établir des relations avec des étudiants intelligents issus des meilleures universités est important pour nous. Nous sommes étonnés de ce que cette collaboration nous a apporté », dit-il.

Grâce aux excellents résultats obtenus, Trioplast a décidé de poursuivre sa collaboration avec l’université en invitant de nouveaux élèves à poursuivre le projet.

Ces derniers auront l’occasion de travailler à temps plein sur le projet, ce qui leur permettra de s’engager à fond. « Leur engagement en faveur de l’environnement et du projet en particulier nous a apporté bien plus que ce dont nous aurions pu rêver », se réjouit Thierry. Et d’ajouter : « il sera incroyablement excitant de poursuivre le projet et de découvrir ce que le prochain groupe d’étudiants pourra apporter au développement de Trioplast et de l’industrie.»